Bienvenue sur le site du Docteur CHERRIER

Bienvenue sur le site du Docteur CHERRIER - Médecine Esthétique Paris

Il n’existe pas de définition formelle de la beauté ni de l’esthétique. Chacun peut avoir son idée, selon son âge, sa culture et ses envies. Mais on peut facilement affirmer que si un traitement d’esthétique se voit, c’est qu’il y a de fortes chances qu’il se voit trop.
Il faut bien faire la différence entre la médecine esthétique et la chirurgie esthétique:

Globalement, la chirurgie réparatrice, reconstructrice et esthétique est faite pour réparer ou embellir un corps à partir de l’usage d’un bistouri et généralement par voie interne donc intrusive.

La médecine esthétique est avant tout de la médecine appliquée à l’esthétique. C’est donc de la médecine qui lutte contre les effets de l’âge et qui essaye de réparer ou d’améliorer l’apparence et le fonctionnement du corps.


Mais surtout, notre pratique de la médecine esthétique est conforme à l’esprit Français, reconnu partout dans le monde sous le vocable de « French touch » ; elle a pour but d’améliorer la beauté naturelle de chacun, et pas de transformer nos patients en vitrine clinquante.


En parlant de son art, Van Gogh a déclaré : « Une œuvre d’art est belle si elle est vraie ». Pour paraphraser le grand peintre on pourrait dire qu’un traitement de médecine esthétique est beau s’il est vrai.

Evitons les confusions

Le bistouri est l’apanage du chirurgien qui en étant Docteur en Chirurgie n’est pas un médecin au sens strict du terme. Le rôle du chirurgien est fondamental, mais l’action de la chirurgie est très différente de celle de la médecine esthétique.
La seringue, les traitements médicamenteux, les lasers et les machines qui ont un effet sur la profondeur de la peau et du corps sont du ressort du médecin.
Les soins de l’épiderme et la cosmétique sont le travail de l’esthéticienne a qui la loi interdit  tout soins thérapeutique, l’usage de toute machine qui a une action physique ou thérapeutique sur ou dans le corps comme la radiofréquence, les lasers et les lampes flash (IPL).
Enfin, un médecin, un dermatologue ou un chirurgien ne sont pas qualifiés, de par leurs études, en médecine esthétique. La médecine esthétique est une spécialité à part entière, elle s’apprend et se pratique de façon régulière; il existe des Diplômes Universitaires reconnus en médecine esthétique et la formation médicale continue est indispensable.

L'action de la lumière

La lumière agit grâce à deux modes différents : par la chaleur et par l’action spécifique d’une longueur d’onde.
L’action de la chaleur issue de la lumière est connue de chacun à chaque fois que l’on se chauffe au soleil. Par contre l’action spécifique des longueurs d’ondes est plus mystérieuse pour beaucoup. La longueur d’onde est pourtant une chose bien connue de chacun, car nous l’utilisons à chaque fois que nous écoutons la radio. Le principe est simple : il y a un émetteur qui transmet, sur une longueur d’onde précise, un message ou un programme et un récepteur qui l’écoute sur la même longueur d’onde. Quand nous utilisons un laser, nous envoyons une longueur d’onde particulière avec une forme d’impulsion précise (le message) vers la zone à traiter, message que le récepteur cellulaire destinataire écoute et absorbe en produisant l’effet attendu.
Qu’elle différence y a-t-il entre la lumière solaire, la lampe Flash (IPL) et les lasers ? La lumière solaire concentre presque toutes les longueurs d’ondes en même temps formant une forme de brouhaha et ne présente donc pas de message clair ni d’énergie concentrée sur le récepteur à traiter. La lampe Flash est une sorte de lumière solaire artificielle filtrée qui ne laisse passer qu’une partie du spectre solaire pendant une durée déterminée : une forme de robinet à soleil. On ne peut toujours pas parler au sens propre de sélectivité d’action même si elles ont une certaine sélectivité sur leurs récepteurs destinataires.
Contrairement à ces autres sources d’énergie incohérentes, le laser est sélectif, il est monochrome, c'est-à-dire qu’il présente une longueur d’onde unique très précise (lumière cohérente). On est loin du brouhaha polychromatique de la lumière solaire et des lampes Flash. Cette onde très pure et donc très sélective peut en plus être modélisée pour obtenir une forme d’onde précise. Le Laser permet donc d’envoyer vers les tissus récepteurs un message adapté en fonction de l’action attendue. L’usage spécifique et scientifique de la lumière laser, nécessite d’être maitrisé par un médecin spécialiste qui connais bien la physique de la lumière et son emploi. Il existe un diplôme d’état en « lasers médicaux » qui permet aux médecins qualifiés de pratiquer cet art de la lumière.

Médecine Esthétique Paris

Médecine Esthétique Paris

[an error occurred while processing this directive]